Vous êtes ici : Accueil > 3ème trimestre > Comment économiser sur les premières dépenses de bébé ?

Comment économiser sur les premières dépenses de bébé ?


Maman et bébéOn ne va pas le cacher, préparer l’arrivée de bébé représente un coût non négligeable pour le portefeuille, entre 1000 et 3000 €, selon les marques et modèles choisis. Sans compter, dès la naissance de bébé, les dépenses moyennes indispensables pour assouvir ses besoins primaires évaluées entre 150 et 250 € par mois. Bien sûr, on peut toujours réduire ce budget grâce au système D ou en dépensant… astucieusement. Quelques conseils pour s’équiper sans se ruiner.

L’entourage

Vous avez forcément dans votre entourage une amie proche ou une cousine qui a déjà un enfant. Si ce n’est plus. En premier lieu, n’hésitez pas à leur demander conseil sur le matériel vraiment utile au quotidien. Car, il faut bien l’avouer, n’étant pas encore une maman pro, on peut très vite se perdre dans les rayons des magasins de puériculture. Et finir par acheter tout et n’importe quoi au grand dam de nos finances. Certains matériels ne s’utilisant que durant quelques semaines, voire quelques jours, il peut être judicieux de se les faire prêter. On s’assurera, bien sûr, en amont, qu’ils ne sont pas endommagés.

La liste de naissance

Les listes de naissance sont aussi un bon moyen d’économiser de l’argent. Et surtout, elles évitent à vos amis ou à votre famille de se creuser la tête pour offrir un cadeau à bébé. Certaines chaînes proposent, en retour, une remise sur votre achats futurs – fonction du montant récolté sur votre liste – ou des cadeaux de naissance pour bébé.

Les boutiques en ligne

Sur Internet, c’est certain, on peut faire de bonnes affaires. Il est, cependant, fortement recommandé, avant de valider son panier, de s’assurer de la solidité et de la qualité des articles en se rendant en magasin. N’hésitez pas à comparer les offres, certaines boutiques en ligne proposant des ristournes supplémentaires en cas d’achats groupés. Si on peut attendre les soldes ou accéder aux ventes privées/flashs de ces commerces en ligne, c’est encore mieux. On pourra alors trouver des prix jusqu’à 30 à 40% moins chers. Méfiez-vous cependant des boutiques en ligne qui affichent des prix trop compétitifs; certaines se rattrapant, au final, sur le tarif de la livraison.

Les dépôts-vente

Soyez à l’affût des dates des dépôts-vente qui se préparent dans votre ville. Ils sont l’occasion d’acheter pas cher et de rencontrer, en prime, d’autres parents. Ils sont, souvent, particulièrement intéressants, sur les vêtements. On peut, par exemple, y trouver des lots de 20 ou 30 pièces pour le prix d’une seule neuve vendue dans un magasin de puériculture.

Les journaux gratuits/journaux municipaux

Epluchez aussi les rubriques « petites annonces » des journaux gratuits ou des magazines de votre commune. Vous pouvez, là aussi, dégoter du matériel à bas prix. Et, en plus, pas besoin de faire des kilomètres pour les récupérer.

Le système D

Futurs parents, on devient les rois de la débrouille en achetant intelligemment. Par exemple, pour la table à langer, on privilégie les modèles munis de rangement et qui, après retrait de la planche à langer, font office de commodes. De la même manière, les lits évolutifs peuvent être une solution économique sur le long terme; même si à l’achat ils sont plus onéreux. Si vous êtes tentés par l’achat d’un parc, sachez que certains se transforment en lits parapluie. Côté décoration, restez raisonnable, bébé n’a pas besoin de beaucoup d’artifices. Ayez toujours en tête que, durant ses premiers mois, il passera le plus clair de son temps à dormir. Donc pas besoin d’investir sur des tenues dernier cri mais plutôt sur des bodys et des pyjamas (au moins les trois premiers mois). Par contre, on attachera de l’importance au choix du matelas de bébé pour lui garantir un sommeil de plomb ! Et accessoirement le vôtre aussi.





3ème trimestre sur notre guide bébé