Vous êtes ici : Accueil > Parents > Comment se débarrasser des hémorroïdes et quand le faire ?

Comment se débarrasser des hémorroïdes et quand le faire ?


woman-1209322_960_720Habituellement, une poussée hémorroïdaire dure quelques jours, puis les symptômes s’estompent. Le désagrément finit par disparaître. Et parfois, des soins maisons voire l’achat d’un traitement naturel d’urgence à la pharmacie sans ordonnance suffisent.

Plusieurs facteurs peuvent aggraver ou déclencher les hémorroïdes

En général, ce peut être une diarrhée régulière ou une constipation, la consommation excessive de laxatifs irritants ou des poussées à plusieurs reprises.

Pour les femmes, les poussées hémorroïdaires sont favorisées durant la phase prémenstruelle. D’autres facteurs influent tels que l’obésité, une maladie du tube digestif, une cirrhose du foie, la déshydratation, l’hypertension artérielle mais également le fait  d’être enceinte ou encore l’accouchement par les voies basses.

Idem en cas de grands efforts, de station assise ou debout prolongée. Il faut particulièrement prendre compte aux vêtements et éviter ceux qui sont trop moulants, de même les strings.

Quand faut-il consulter un médecin ?

– En cas de saignements

Si vous avez des saignements anales, que vous remarquez la présence de sang dans les selles (même très peu), consultez un médecin. Surtout, si c’est la première fois que vous le découvrirez.Car une perte de sang peut être le signe d’un saignement plus haut, au niveau de l’intestin ou de l’estomac par exemple. Dans ce cas, le sang sera dans la plupart du temps de couleur noire.

– Si vos symptômes, quels qu’ils soient, persistent

Un spécialiste sera alors plus à même de vous faire un diagnostic exact.
Quand l’inconfort est presque permanent, dans ce cas il est temps de chercher un traitement médical adapté. Afin d’éliminer la varice douloureuse, des actes chirurgicaux peuvent alors être pratiqués.

Prendre compte de l’hygiène de vie

Les hémorroïdes sont ainsi favorisés par trop de tabac, de boissons alcoolisées, de café, de thé, d’angoisse ou de stress.Concernant l’alimentation, il faut éviter ce qui est trop riche en féculents (farines blanches), chocolat, sucre, crème glacée, viande, fromage, charcuterie, ou encore les plats trop épicés (sel, poivre, moutarde, piment,…).





Parents sur notre guide bébé