Vous êtes ici : Accueil > 3ème trimestre > Compléments alimentaires et grossesse : lesquels choisir ?

Compléments alimentaires et grossesse : lesquels choisir ?


Aujourd’hui, en France, un adulte sur cinq consomme des compléments alimentaires. Il s’agit, en majeure partie, de femmes dont beaucoup choisissent d’absorber des compléments au cours du troisième trimestre de grossesse.

Un geste qu’il convient d’effectuer avec prudence, nous rappelle l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES). Compléments alimentaires et grossesse : lesquels choisir alors ?

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Aujourd’hui, les compléments alimentaires font l’objet d’une définition très précise, inscrite dans l’article 2 du Décret N°2006-352. Il s’agit d’une « denrée alimentaire qui constitue une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique. ».

À ce titre, les éléments qui composent les compléments alimentaires sont strictement réglementés.

Dans un complément alimentaire, on peut trouver notamment :

  • • Des vitamines, comme la vitamine B intervenant dans les fonctions métaboliques, la vitamine C permettant d’accroître la vitalité et les défenses naturelles ainsi que la vitamine A pour la santé visuelle, etc.
  • • Des minéraux et des oligo-éléments comme le fer, le zinc, le magnésium…
  • • Des substances à but nutritionnel ou physiologique.
  • • Des plantes ou bien des préparations de plantes possédant des propriétés pharmacologiques ainsi que des vertus thérapeutiques.

Lesquels pour la femme enceinte ?

En 2010, l’ANSES a enregistré environ 1200 signalements d’effets indésirables liés directement aux compléments alimentaires. Parmi les produits mis en cause, 5 % des signalements sont relatifs à des ensembles de compléments alimentaires « spécial grossesse », invitant à la plus grande vigilance par rapport à la gravité des effets secondaires des compléments alimentaires chez les femmes enceintes.

Cherchant à améliorer leur état ou à renforcer les défenses de leur bébé, les femmes enceintes sont nombreuses à prendre des compléments alimentaires, surtout au cours du troisième trimestre de leur grossesse. Il faut savoir qu’en cas de dosage trop élevé, bon nombre de ces substances passent au travers de la barrière placentaire, exposant le bébé à des risques de malformation.

Les gynécologues et la Haute Autorité de Santé (HAS) recommandent la prise systématique de deux vitamines au cours de la grossesse :

  • • La vitamine B 9, encore appelé acide folique, qui contribue au bon développement du système nerveux du fœtus et dont une carence peut entraîner un spina-bifida. Cette vitamine se trouve naturellement dans de multiples aliments, dont notamment les légumes à feuilles vertes, les œufs et le fromage.
  • • La vitamine D, très importante pour le développement du squelette du bébé et dont la carence peut entraîner une prééclampsie, un diabète gestationnel, voire même un retard de croissance intra-utérin. On trouve de la vitamine D dans certains aliments comme les poissons gras et les produits laitiers enrichis en vitamine D.

Concernant les autres compléments alimentaires à prendre au cours de la grossesse, il est important de commencer par établir un diagnostic permettant de justifier de la prise de ces compléments. Un diagnostic qui mesure et identifie les éventuelles carences, permettant aux professionnels de santé d’évaluer la posologie à respecter et la durée du traitement.





3ème trimestre sur notre guide bébé