Vous êtes ici : Accueil > 1er trimestre > Des saignements pendant la grossesse : quand faut-il s’inquiéter ?

Des saignements pendant la grossesse : quand faut-il s’inquiéter ?


Saignements fdemme enceinteLa vie d’une femme enceinte n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Malheureusement… Mais c’est ça aussi être mère. Les saignements durant les premières semaines de la grossesse sont assez courants, 25% des femmes enceintes y seraient sujettes. Dans ce cas, comment faut-il réagir ?

Consultez au plus vite… Mais restez calme

Tel un signal d’alarme, des saignements pendant la grossesse – même s’ils se révèlent ensuite bénins,  doivent vous alerter. Mieux vaut immédiatement prendre un rendez-vous chez votre gynécologue ou vous rendre aux urgences de la maternité dans laquelle vous êtes inscrite. Seul un spécialiste est en mesure d’identifier la cause de ces saignements.

Si, dans certains cas, la cause est bénigne – le col, fragilisé par la grossesse, pouvant saigner – dans d’autres, ils peuvent annoncer une fausse couche, une grossesse extra-utérine – qui se traduit par de fortes douleurs abdominales – ou une grossesse molaire – qui s’accompagne le plus souvent de nausées, vomissements et d’un gonflement important du ventre.

Parmi les causes bénignes, il peut s’agir de saignements « anniversaire », soit des saignements qui surviennent à la date théorique des règles, de saignements provoqués par la nidation ou par la présence d’un oeuf jumeau non viable, ou encore suite à un décollement mineur du placenta.

Dans tous les cas de figure, le médécin pratiquera une échographie et/ou une prise de sang pour déterminer la cause des saignements ; qui, dans certains cas, imposent un repos partiel ou total pendant au minimum quelques jours.





1er trimestre sur notre guide bébé