Vous êtes ici : Accueil > Conception > Nos conseils pour optimiser vos chances de concevoir vite un enfant

Nos conseils pour optimiser vos chances de concevoir vite un enfant


ConceptionLa majorité des femmes qui arrêtent de prendre un moyen de contraceptif ont un point commun, celui de vouloir que bébé arrive plutôt (très) vite. Et la quasi-totalité d’entre elles redoutent, en secret ou non, d’être stérile. Même si ces sentiments sont tout à fait naturels, sachez que bébé prend parfois son temps pour se décider à venir. Vous pouvez néanmoins accélérer le destin en optimisant vos chances de concevoir bébé.

Vous avez pris votre décision, vous et votre conjoint être prêts à devenir parents. Et vous avez raison car élever un enfant est sans doute l’une des plus extraordinaires aventures que nous réserve la vie. Et pour que la future maman tombe rapidement enceinte, il va falloir mettre toutes les chances de votre côté, en suivant, notamment, quelques règles…

On fait un bilan sanguin

Faire un bilan sanguin avant de mettre en route une grossesse, c’est toujours mieux. Pour la future maman comme pour le futur papa. La gynécologue prescrir généralement à la femme qui a un désir d’enfant certaines analyses : la numération formule sanguine, la recherche de son groupe sanguin et de son groupe rhésus, sa sérologie à la syphilis, à la rubéole, à la toxoplasmose, au HIV, à l’hépatite B…

On pense à bébé le plus tôt possible

Pour concevoir bébé, mieux vaut ne pas trop tarder. Car, chez la femme, la fertilité est au top vers 25 ans et décline progressivement avec l’âge puis fortement après 38 ans. Chez l’homme, la fertilité est optimale entre 30 et 35 ans et décroît peu avant 40 ans.

On réduit alcool et cigarettes

Cela est vrai pour la future maman mais aussi pour le futur papa. On renonce alors autant que possible à l’alcool et aux cigarettes qui nuisent à la production de progestérone chez la femme, réduisent les hormones nécessaires à la production de spermatozoïdes et augmentent la quantité de spermatozoïdes anormaux chez l’homme. A l’inverse, on boit… beaucoup d’eau, soit au minimum 1,5 litres par jour.

On adopte une bonne hygiène de vie

Parallèlement, on mise sur une alimentation équilibrée, riche en vitamines et minéraux, et sur l’exercice d’une activité sportive au moins une fois par semaine. Et, on adopte la positive attitude.

On multiplie les rapports sexuels

Des rapports sexuels réguliers, à raison de 2 à 3 fois par semaine, augmentent considérablement vos chances d’avoir un bébé ; la mobilité des spermatozoïdes s’améliorant avec le rythme des éjaculations. La durée de vie moyenne de l’ovocyte n’étant que de 24h, faîtes l’amour les plus souvent possible la veille, le jour et le lendemain de l’ovulation, qui survient généralement au 14ème jour du cycle féminin (pour un cycle de 28 jours).

On détecte la phase d’ovulation

Il est essentiel de connaître sa date d’ovulation pour augmenter le nombre de rapports autour de cette date. Les femmes n’ayant pas un cycle régulier peuvent se procurer des tests d’ovulation, disponibles sans ordonnance en pharmacie et en parapharmacie, ou tenir une courbe de température durant toute la durée de leur cycle ; en prenant chaque matin et, de préférence, avant de poser le pied par terre, leur température. Généralement, celle-ci baisse légèrement au moment de l’ovulation et remonte lors de son achèvement.

Sachez enfin que le taux de conception par cycle est de l’ordre de 20 %. Soyez donc patients et surtout ne stressez pas !





Conception sur notre guide bébé