Vous êtes ici : Accueil > Nutrition > Quand et comment débuter la diversification alimentaire de bébé ?

Quand et comment débuter la diversification alimentaire de bébé ?


Alimentation bébéBébé va bientôt se régaler de purées de légumes et de compotes multi-fruits, préparées par amour par sa maman ou son papa. Encore une grande étape pour lui ! Cela ne sert à rien de débuter trop tôt sa diversification alimentaire. Mieux vaut attendre ses 5 mois ; ses besoins  nutritionnels étant parfaitement satisfaits ses 4 premiers mois par le lait maternel ou infantile.

Quand commencer la diversification alimentaire ?

Il est conseillé de débuter la diversification alimentaire vers les 5 mois de l’enfant. Mais manger à la cuillère n’est pas toujours une mince affaire pour bébé, lui qui a pris la si agréable habitude de têter le sein de maman ou la tétine de son biberon pour se nourrir. Si certains réagissent très bien et sont finalement pressés de faire comme les grands, d’autres ont plus de mal à se faire à l’idée. Comme si déjà, ils redoutaient de grandir trop vite. Si bébé refuse catégoriquement la cuillère, c’est qu’il n’est pas encore prêt. Remettez donc cette étape à plus tard. Lors des premiers repas, bébé risque de ne manger que quelques cuillères. Et oui, c’est plus fatiguant ! Complétez, dans ce cas, son repas par un biberon de lait. Mais attendez tout de même un peu, il ne faudrait pas bébé boude la cuillère sous prétexte que son biberon de lait l’attend juste derrière. Ce n’est, en principe, qu’après une à deux semaines d’adaptation qu’il arrive à finir tous ses petits pots. Et parfois même, il en redemande !

L’introduction des légumes et des fruits

Pour démarrer, on propose à bébé des légumes mixés le midi, à raison de 60 g à 5 mois. Un par un c’est toujours mieux, pour écarter notamment toute intolérance. Mais aussi pour éveiller ses papilles gustatives. Pour le premier repas, on choisit un légume « classique », de préférence, la carrotte qui plaît généralement à la majorité des enfants. Puis, on peut essayer la courgette, les haricots verts, les petits pois…  La pomme de terre sera introduite plus tard vers ses 6-7 mois. Pareil, pour les fruits – qu’il prendra les premiers temps uniquement au goûter – on mise, d’abord, sur des fruits doux comme la pomme, la poire, la banane… Côté quantité, on donne généralement 60 g de fruits mixés à un bébé de 5 mois. Les fruits rouges et les fruits exotiques sont à éviter jusqu’à ses 1 an. Ensuite, selon la croissance de votre bébé, le pédiatre vous communiquera les proportions à suivre mois après mois.

L’introduction de la viande et du poisson

L’introduction de la viande se fait vers les 6 mois de bébé, 8 mois pour le poisson. On débute par de très petites quantités moulinées, soit 15 g par jour maximum à donner le midi. Et par des viandes maigres, de type poulet, dinde, etc… Pareil pour le poisson. On peut également donner de l’oeuf à bébé dès ses 8 mois mais en ôtant, au préalable, le blanc d’oeuf que l’on oublie jusqu’à son premier anniversaire. On se limite  à 1/2 jaune d’oeuf jusqu’à ses 10 mois. Et ce, pas plus de deux fois par semaine. Bébé n’a vraiment pas besoin de plus pour être rassasié !





Nutrition sur notre guide bébé