Vous êtes ici : Accueil > Adoption > Quelles sont les dépenses à prévoir pour adopter un enfant ?

Quelles sont les dépenses à prévoir pour adopter un enfant ?


Chèque signéA la clé, le bonheur de devenir parent….  L’adoption d’un enfant est un processus qui peut malheureusement prendre du temps. Et qui peut engendrer, selon le pays d’origine et la procédure en vigueur, de nombreuses dépenses. A budgéter de préférence, en amont…

En France

L’adoption en France est gratuite. L’obtention de l’agrément, le jugement d’adoption et les actes de l’état civil ne donnent lieu à aucun frais pour les parents adoptants. Pour l’adoption d’un pupille de l’Etat, ils devront uniquement prendre à leur charge leurs frais de déplacement et ceux de l’enfant de /vers leur domicile à la pouponnière.

A l’étranger

Les frais d’adoption à l’étranger sont très variables d’un pays à l’autre et de la durée de séjour des parents adoptants (compris entre 3 jours et 3 mois selon la procédure en vigueur). Dans le cas d’un séjour d’une durée de 3 mois, sachez que les frais peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros.

Des frais qui peuvent inclure selon la procédure en place :

  1. la traduction du dossier par un traducteur assermenté,
  2. la légalisationdu dossier auprès du consultat du pays d’origine de l’enfant et du ministère français des Affaires étrangères,
  3. les frais de procédure,
  4. les frais de communication,
  5. les frais de gestion de l’Organisme Autorisé pour l’Adoption,
  6. les frais médicaux et les frais d’entretien de l’enfant depuis sa prise en charge par les services sociaux,
  7. les dons à l’orphelinat
  8. le(s) séjour(s) des parents (vol, hébergement, repas…),
  9. la rémunération d’un interprète
  10. l’obtention d’un passeport et d’un visa pour l’enfant
  11. le voyage de l’enfant à destination de la France…

Concernant les règlements effectués à l’étranger, il est vivement recommandé de demander des justificatifs de paiement et ce pour chaque somme versée.





Adoption sur notre guide bébé