Vous êtes ici : Accueil > Infertilité > Quels sont les examens à passer pour tester la fertilité féminine et masculine ?

Quels sont les examens à passer pour tester la fertilité féminine et masculine ?


FertilitéUn an que vous et votre conjoint attendez en vain de voir votre petit ventre s’arrondir.  Après un an d’essais infructueux, il est recommandé de faire un bilan de la stérilité du couple. Sachez d’ailleurs que seuls 5 % des couples sont, après examens, rééllement stériles; la grande majorité qui rencontrent des difficultés à concevoir un enfant seraient, en réalité, juste peu fertiles.

Bilan de fertilité féminine

  1. La courbe de température : La femme devra réaliser, en premier lieu, une courbe de température pendant toute la durée de son cycle menstruel, et même sur plusieurs (généralement sur 3 mois), pour vérifier le jour et la qualité de son ovulation.
  2. Le test de Hühner : Ce test est, en fait, une analyse de la glaire cervicale, prélevée après un rapport sexuel et en milieu de cycle. Elle sert à s’assurer de la qualité de la glaire cervicale et de l’ouverture du col et, dans un même temps, de la quantité et de la vitalité des spermatozoïdes présents.
  3. L’échographie pelvienne : Cet examen permet un visionnage des ovaires et de l’utérus.
  4. Des dosages hormonaux : Ces dosages ont pour but d’apprécier le fonctionnement de l’hypophyse et de la production hormonale des ovaires.
  5. L’hystéroscopie : Par le col de l’utérus est introduit un système optique capable de visualiser l’intérieur de la cavité utérine et de l’orifice des trompes.
  6. L’hystérosalpingographie : Cette radio, réalisée après l’injection d’un produit de contraste, permet l’étude appronfondie de l’utérus et des trompes.

Bilan de fertilité masculine

  1. Le spermogramme : Après recueil de sperme obtenu par masturbation (après trois jours d’abstinence sexuelle), cet examen analyse la quantité, la mobilité, la taille et la forme des spermatozoïdes ainsi que le dosage de certaines substances habituellement présentes.
  2. Le test de Hühner : Ce test permet, outre l’étude de la glaire cervicale, l’analyse du comportement des spermatozoïdes dans la glaire cervicale après un rapport sexuel.
  3. Selon les résultats des deux premiers examens, des analyses complémentaires pourront être nécessaires : bilan sanguin hormonal, échographie, caryotype, recherche de spermatozoïdes dans les urines, biopsie testiculaire, analyses sur le sperme (test de survie…).




Infertilité sur notre guide bébé