Vous êtes ici : Accueil > Infertilité > Qu’est ce que la Procréation Médicalement Assistée (PMA) ?

Qu’est ce que la Procréation Médicalement Assistée (PMA) ?


Insémination artificielleContrairement à certaines idées reçues, la Procréation Médicalement Assistée (PMA) ne se résume pas à la Fécondation In Vitro qui n’est, en fait, qu’une de ses méthodes. Mais finalement en quoi consiste-t-elle ? Explications…

Généralement, après plus d’un an d’essais infructueux et selon les résultats aux différents examens pour tester la fertilité du couple, le médecin l’oriente vers la PMA, après lui avoir expliqué son principe, ses démarches, ses contraintes et ses succès. Car malheureusement, même avec la PMA, il n’est pas certain que la femme donne, un jour, naissance à un bébé. Dans tous les cas, cela prend du temps et induit le suivi d’un traitement lourd et douloureux. Il faut en avoir pleinement conscience, en amont, et se sentir émotionnellement prêts… à deux. Car la relation au sein d’un couple peut s’en trouver fragiliser.

Les méthodes de la PMA

Sachez qu’il existe plusieurs méthodes de PMA selon le problème rencontré par le couple, les plus répandues étant l’Inséminiation Artificelle (IA), la Fécondation In Vitro (FIV) et l’Injection Intra-Cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).

  1. Insémination artificielle : Il s’agit de placer directement dans l’utérus de la femme du sperme de son partenaire ou, le cas échéant, celui d’un donneur.
  2. Fécondation In Vitro : Les spermes de l’homme sont d’abord mis au contact des ovules de la femme dans des boîtes stériles, contenant des puits. S’il y a fécondation, le(s) embryon(s) se développe(nt) par division cellulaire avant d’être réimplanté(s) – généralement trois jours après la fécondation – dans l’utérus de la femme.
  3. Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes : cette méthode consiste en la micro-injection de spermatozoïdes dans le cytoplasme d’une ovocyte mature grâce à une micro-pipette.




Infertilité sur notre guide bébé