Vous êtes ici : Accueil > 1er trimestre > Peut-on être enceinte et végétarienne ?

Peut-on être enceinte et végétarienne ?


legumesLorsqu’un carnivore rencontre un végétarien, c’est toujours la même question qui se pose : “mais, tu n’as pas de carences ?” Ne soyons pas de mauvaise foi, c’est légitime. Particulièrement quand on est enceinte. Pourtant les deux sont parfaitement compatibles, à condition de respecter certaines précautions. Attention, à ne pas confondre ici avec le régime vegan (ou végétalien) !

La vitamine B9

Votre meilleure alliée pendant la grossesse, c’est elle (aussi appelée acide folique). D’ailleurs les gynécologues la conseillent aux femmes qui souhaitent tomber enceinte, puis continuent de la prescrire les 9 mois suivant la fécondation. Elle réduit le risque de fausse couche, protège le fœtus de certaines malformations et diminue la prématurité.

Il se dit aussi que la vitamine B9 réduirait les risques d’autisme.

Les bons aliments : épinards, mâche, cresson, lentilles, melon, châtaigne, avoine, sarrasin, quinoa, moules, palourdes, levure de bière, noix, pois chiche.

La vitamine D

Elle se fixe en général avec le soleil. Elle est prescrite sous forme d’ampoule en cas de carence chez la femme enceinte. Les risques ne sont pas négligeables : diabète gestationnel, pré-éclampsie, petit poids de naissance et vaginose bactérienne.

A noter que certains spécialistes ont mis en évidence une corrélation entre bronchiolite du nourrisson et manque de vitamine D.

Les bons aliments : poissons (flétan, thon, maquereau, saumon, morue, carpe, etc.), beurre, œufs et champignons.

Le fer

Que l’on trouve dans les végétaux s’assimile moins bien que le fer d’origine animale (notamment présent dans la viande rouge). Les spécialistes conseillent alors de l’accompagner de vitamine C, présente dans les agrumes.
Enceinte ou pas, chaque matin une cuillère à café de spiruline, une algue bleue 100% naturelle, extrêmement riche en fer, en protéines et en vitamine B12 ne fera pas de mal !

La vitamine B12

Essentiellement présente dans les produits d’origine animale, il est recommandé aux végétariennes de s’en faire prescrire en complément.

Le risque pour le bébé en cas de carence : des troubles neurologiques irréversibles.

Les bons aliments : œufs, produits laitiers (sauf le beurre).

Conclusion

A savoir que vers le 7ème mois, presque tous les gynécologues prescrivent aux femmes enceintes un complément de fer et vitamine B9.

Quoi que soit votre régime alimentaire, l’essentiel est d’en discuter avec votre médecin, de manger varié et équilibré (céréales, produits laitiers, légumineuses). Sans faire de propagande, n’oublions pas que la consommation de viande, notamment rouge, est de plus en plus remise en cause.

Attention cependant à la surconsommation de soja. En effet, il contient des phyto-œstrogènes qui traversent directement le placenta et peuvent engendrer des malformations sur le fœtus. En général, pas plus d’un produit par jour.





1er trimestre sur notre guide bébé